logospoablancnoir-01.png

DOCUMENTARY SERIES

DOCUMENTARY SERIES

PROCESSUS

Écrit et réalisé par Ange Raynaud et Quentin Labail, produit et développé par SPOA, Processus est un projet transmédia qui propose une immersion dans l’univers artistique d’artistes singuliers et dont le point de départ est une série de documentaires.

 

Aujourd’hui, dans notre société, qu’est-ce qui pousse des individus à créer ? Dans quel but les artistes sont-ils amenés à dédier leur vie à une discipline, un savoir-faire ? Pourquoi des hommes et des femmes choisissent cette vie plutôt qu’une vie plus rangée derrière un bureau ? Est-ce le monde actuel qui pousse à s’en échapper ? Comment créer, s’approprier un art ou encore le réinventer ? Comment laisser sa trace grâce à ses œuvres ?

Des questions qui possèdent autant de réponses que l’art compte d’artistes.

 

A travers le portrait de six artistes, nous avons tenté de répondre à ces interrogations. Pendant plusieurs mois, nous les avons suivis dans leur processus créatif, de leurs phases d’inspiration jusqu’à la réalisation de leur œuvre en passant par la recherche, les tests, le doute. Qu’ils soient musiciens, peintres ou encore pâtissiers, nous les avons interrogés sur ce qui les pousse à créer, à se réinventer leur art ou à faire perdurer un savoir-faire.

 

Vous allez découvrir comment créent ces artistes d’aujourd’hui et assister à la naissance d’une œuvre, de ses prémices à sa finalisation.

 

Grâce à notre collaboration avec le centre Pompidou, qui accueille installations et ateliers au cœur du studio 13/16  du 25 février au 26 mars 2017, l’idée est de prolonger l’immersion au cœur de leur processus créatif. Un événement qui permettra d’initier le jeune public à ces différentes disciplines.

ÉPISODE 1

PRO 176

 

Issu du graffiti, Pro176 a fait ses classes dans les rues de Paris dès le début des années 90. En parallèle de ses activités de graffiti artiste, Pro176 développera également une carrière dans le rap sous le nom de Profecy, notamment aux cotés du groupe Assassin avec qui il fera plusieurs tournées mondiales. Son travail s’inscrit dans lignée de Roy Linchtenstein ou encore de Gudmundur Erro dont il est l’un des plus dignes héritiers. Pendant plus de deux décennies, son travail s’est imposé dans les rues du monde entier, aujourd’hui il s’expose dans les célèbres galeries. Kidnapper le temps, nous plonger dans les abysses de son cerveau, retranscrire son attrait pour le cosmos, autant de choses qu’il s’attèle à exprimer dans ses toiles.

GRAFITI ARTISTE

ÉPISODE 2

MARTA BAKOWSKI

Après des études en Angleterre et en Allemagne, Marta a décidé de revenir en France afin d’y développer sa vision du design. Quand aujourd’hui une grande partie de la profession ne jure que par la 3D, Marta, elle, n’y voit qu’une aide à son métier mais ne pourrait pas se passer des prototypes, des phases de tests. Elle a besoin de matérialiser sa pensée, ses idées. Pour ça, elle n’hésite pas à parcourir l’Europe à la recherche de savoir faire ancestraux qui s’allieront à ce qu’elle a imaginé et conceptualisé sur ordinateur.

Marta se nourrit de ses voyages, dont elle ne peut s’empêcher de rapporter des matières : pierres, coquillages, terres, tissus. Parfois, ses souvenirs ne se retrouvent dans ses créations que quelques années plus tard, de façon plus au moins consciente. Anoblir des matières délaissées fait également partie de ses spécificités. Marta est persuadée que tout a une valeur, qu’une fois mélangée, retravaillée, chaque matière peut surprendre.

DESIGNER

ÉPISODE 3

BUVETTE

 

Buvette, ce jeune auteur-compositeur Suisse est un parfait exemple de ce que les nouvelles technologies et beaucoup de talent peuvent faire naitre. Longtemps, Buvette n’a eu besoin de personne pour créer sa musique. Une boite à rythme, des instruments rapportés de voyages, une plume, un séquenceur, un peu de solitude et le tour était joué. Après plusieurs projets à travailler en autonomie totale face à ses machines, Buvette a souhaité repenser sa musique, l’humaniser, la confronter au savoir faire des autres. Aujourd’hui s’il évolue accompagné de musiciens, sa démarche reste la même, partager des histoires et la sienne, retranscrire ses voyages, ses inspirations, ses envies de liberté et de découverte.

AUTEUR-COMPOSITEUR

ÉPISODE 4

ETIENNE DERŒUX

 

Passé par Anvers, Bruxelles et New-York, Etienne Deroeux est aujourd’hui installé à Paris. C’est ici que depuis son atelier il s’efforce à produire des vêtements qui lui sont propres, loin de la vision de la mode que certains voudraient imposer.

Etienne voit ses créations comme un engagement au service de la vision qu’il a du monde. Aux premières apparences Etienne peut sembler froid, timide, pourtant sa démarche est altruiste. Combattre la vision binaire que la mode peut avoir, participer à l’émancipation des genres, faire écho aux problématiques sociétales voilà ce qu’en filigrane ses collections proposent. Si Etienne vit et crée à Paris, il est souvent à New- York une place proche de son idéal, une ville dont personne ne vient mais où tout le monde vit ensemble. Cohabiter, faire de ses différences une force, voici ce à quoi aspire Etienne.

CRÉATEUR

ÉPISODE 5

NINA METAYER

 

Originaire de La Rochelle, cette jeune cheffe pâtissière a fait ses armes en Australie avant de revenir à Paris se perfectionner. Le Mexique, Cuba, autant de destinations dont Nina a su rapporter des souvenirs, des saveurs.

Nina dit souvent qu’elle veut provoquer un tas de sentiments avec ses créations, comme évoquer l’enfance, faire appel à notre mémoire gustative, mais également faire voyager avec des associations de saveurs inattendues. Elle aime surprendre, réinventer des classiques. Chez elle, tout part d’une envie de goût, ensuite vient la forme, le travail de la texture, de la couleur. Comme le dit si bien Nina, il y a le mot « art » dans artisan, mêler l’artistique au savoir faire, voilà son fer de lance.

CHEFFE PATISSIÈRE

ÉPISODE 6

LAURENT PERNOT

 

Photographe, plasticien, Laurent Pernot aime repousser les limites de sa créativité, allant d’une discipline à l’autre. Le visible, l’invisible, le temps, l’irréel, la confusion des mémoires, sont autant de notions qui l’inspirent. Sa série d’œuvres « givrées » par exemple, interpelle sur la possibilité de l’art de recréer des éléments du réel pour les figer dans un espace temps beaucoup plus vaste et abstrait.

Laurent Pernot semble puiser son inspiration dans ce que la nature compte de plus simple pour ensuite en faire des œuvres complexes. Des œuvres qu’il faut analyser, longuement pour en comprendre le sens ou tout simplement une interprétation qui nous convienne. Nous voulons en savoir plus sur ce qui pousse Laurent à créer depuis tant d’années, ce qui le pousse à explorer sans cesse de nouveaux horizons, de nouvelles techniques.

PHOTOGRAPHE & PLASTICIEN

CRÉATION D'UN SITE DÉDIÉ AU PROJET

SPOA CREATES DOCUMENTARIES

follow US